Logo des ANMT

Document du mois d'avril 2017

mois précédent   retour   mois suivant

Quand l’affiche sert à prévenir le risque incendie.

2003_029_0958_0958Affiches de prévention du risque incendie. 1975 et 1988.
ANMT, Association interprofessionnelle de France pour la prévention des risques professionnels
(AINF), 2013_029_0933, 0958 et 1404. © ANMT


La sécurité au travail devient une préoccupation de plus en plus importante dans la seconde moitié du XIXe siècle, avec l'avènement de la Révolution industrielle et des usines, où travaillent dorénavant des milliers d'ouvriers. L'utilisation de nouvelles machines, l'automatisation et la répétition des tâches engendrent davantage de risques pour les ouvriers, en particulier les accidents du travail aux conséquences parfois tragiques.

Les industriels se regroupent alors en associations (la première date de 1867), dans le but de réfléchir aux conditions de travail et plus particulièrement de mettre en place une politique de prévention pour limiter les accidents. Parmi leurs moyens d'action, des visites de sites industriels donnant lieu à des rapports et des préconisations, des congrès informant les entreprises adhérentes sur l’hygiène et la sécurité et une sensibilisation aux risques professionnels à destination des ouvriers. Cette action de sensibilisation se traduit notamment par la diffusion d'almanachs et d'affiches.

Les trois affiches que nous vous présentons ce mois-ci datent de 1975 et 1988 : elles ont été éditées par l’Association interprofessionnelle de France pour la prévention des risques professionnels (AINF), héritière de l’ancienne « Association des industriels de France contre les accidents du travail (AIF) » créée en 1883. Toutes trois ont pour objet la sensibilisation aux risques de l’incendie : la première insiste sur les négligences pouvant déclencher un feu, la deuxième sur le bon comportement à avoir en présence des flammes, et la troisième rappelle le danger permanent représenté par le feu.

Ces affiches étaient placardées dans les ateliers afin d’accompagner au quotidien les ouvriers et les aider à acquérir les bons réflexes de sécurité. Suivant le principe qu’un bon dessin vaut mieux qu’un long discours, une grande attention a été portée au graphisme et à la clarté du message.


 
2003_029_1404
2003_029_0933
2003_029_1301