Bandeau

Exposition

liseraiGauche

Le déracinement silencieux

Exposition du 14 janvier au 15 mars 2019
aux Archives nationales d'outre-mer


Affiche - Une vie en Afrique Ils sont nés dans les années 1940 et 1950 de la présence française en Indochine, de mère « indigène » et de père souvent inconnu, souvent militaire, « présumé français ». Pour eux, la paix n’était pas au programme. Sur leur terre natale, déjà, il leur a fallu composer avec leur statut de métis qui embarrassait l’ordre colonial et avec le rejet croissant des Vietnamiens. Déjà, on cherchait à les soustraire de l’influence indigène en les plaçant dans des institutions où ils recevaient une éducation française. De leur pays en guerre ils ont ensuite été expulsés, rapatriés en France par la Fédération des Œuvres de l’Enfance française d’Indochine (FOEFI).

Changement d’identité, langue oubliée, séparation des fratries, lien maternel rompu. Après une jeunesse marquée par les séparations, l’absence et le renoncement, est-il possible de trouver sa place ?

À travers la photo et les témoignages, la série
« Le déracinement silencieux » part à la recherche de ce fragile territoire qu’est la paix intérieure post traumatique.



liseraiDroit